29 Mars 2018

Une nouvelle police de quartier à Rosemère

Une nouvelle police de quartier à Rosemère Rosemère, le 29 mars 2018 – Le 29 mars dernier, le directeur de la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville annonçait fièrement aux membres du conseil d’administration et aux citoyens, la création de l’équipe de police de quartier, composée de quatre policiers (un lieutenant et trois agents). Cette nouvelle police de proximité vise notamment à se rapprocher des citoyens dans les secteurs résidentiels des quatre municipalités desservies par la Régie, soit Rosemère, Boisbriand, Lorraine et Sainte-Thérèse, ainsi que dans les lieux publics de ces quatre territoires. 

Le maire de Rosemère, Eric Westram, accueille favorablement la nouvelle : « Nous sommes heureux d’avoir collaboré à la mise sur pied de ce projet de police de quartier adapté aux particularités des villes desservies et qui répond à un besoin fortement exprimé par nos citoyens lors de diverses rencontres. Nous avons ainsi porté les attentes et préoccupations des Rosemèrois en matière de sécurité et de prévention, à l’attention de la Régie. Le principe de cette nouvelle police de quartier, axé sur la proximité avec le citoyen, correspond en tous points à l’approche d’écoute, de dialogue et d’ouverture d’esprit de notre administration municipale »,déclare-t-il. 

« Dans le développement de la stratégie proactive adoptée en 2016 par la RIPTB, l’accent est mis sur la fonction de police de proximité (rapprochement avec les citoyens) par la nomination de quatre policiers de quartier qui sont des policiers ressources de secteur. Ces policiers seront appelés à patrouiller de façon stratégique les divers secteurs, visant ainsi l’observation des milieux ciblés, mais surtout, des interventions liées aux objectifs de rapprochement, de partenariat, de résolution de problème et de prévention », explique le directeur M. Francis Lanouette. 

Les policiers de quartier, de par leur approche de proximité, sont donc à même de bien informer les citoyens et de participer à leur sécurité. Les policiers ont donc déjà débuté des visites de sécurité auprès des commerces, et sont en mesure de bien conseiller les citoyens en matière de sécurité et de prévention, de visiter les endroits sensibles selon les tendances de la criminalité, d’organiser avec leurs collègues de l’équipe de la Prévention, des activités à caractère informatif en sécurité routière, et finalement d’appliquer les règlements municipaux ou autres. 

La RIPTB, une police de proximité, partenaire de la communauté! 

À surveiller

  • Budget Rosemère 2018
  • Info Travaux
  • Agrile du frêne
  • Crue printanière
  • Défi des villes intelligentes