19 Décembre 2017

Premier budget de l’administration du maire Eric Westram

Premier budget de l’administration du maire Eric Westram

Une gestion humaine, durable et responsable

Eric Westram, maire de Rosemère, a présenté les prévisions budgétaires 2018 qui ont été adoptées par le conseil municipal lors de la séance extraordinaire du 18 décembre dernier. Ce budget d’opération s’élève à 30 511 700$, en hausse de 1,3% par rapport au budget 2017 (inflation prévue de 1,8% en 2018). Conformément aux engagements de l’administration Westram, le budget 2018 prévoit un gel du fardeau fiscal des contribuables.

« Nous sommes fiers de présenter le premier budget de notre administration, qui respecte nos engagements. Le thème de ce budget : une gestion humaine, durable et responsable traduit notre vison d’assurer la pérennité, la prospérité et le développement économique de Rosemère en gérant de façon saine, responsable et transparente » a déclaré le maire.

Afin de minimiser les impacts du nouveau rôle d’évaluation sur les citoyens, qui entrera en vigueur le 1er janvier prochain, l’administration Westram a abaissé le taux de taxation pour le ramener à 0,5188$ et a prévu un étalement de la variation des valeurs imposables sur trois ans. Ainsi, la résidence unifamiliale moyenne de Rosemère connaîtra peu ou pas de variations de son compte de taxes en 2018. En raison du nouveau rôle triennal d’évaluation foncière, 55% des propriétaires du secteur résidentiel auront un gel ou une baisse de leur compte de taxes, alors que 45% d’entre eux verront leur compte de taxes ajusté à la hausse.Soulignons que les revenus de la ville provenant de la taxation sont identiques à ceux de 2017.

Aussi, pour le secteur non résidentiel, 59% des propriétaires bénéficieront d’un gel ou d’une baisse de leur compte de taxes, alors que 41% des propriétaires de ce secteur connaitront une hausse du compte de taxes en raison du nouveau rôle d’évaluation foncière.

Autres mesures budgétaires

L’âge d’admissibilité pour la subvention aux aînés est abaissé à 65 ans au lieu de 67, alors que le montant accordé est doublé, passant de 50$ à 100$ pour les propriétaires d’un immeuble.

Par ailleurs, le budget 2018 prévoit un gel des tarifs pour les matières résiduelles. Aussi, dans un souci de saine gestion de l’eau potable, une ressource précieuse, la tarification est modifiée de manière à favoriser sa préservation. Le taux de base demeure à 175$ par immeuble, alors que la consommation excédent 40000 gallons annuellement sera tarifée à 4,37$/1000 gallons.

Investissements planifiés

Le budget2018 permettra à l’administration du maire Eric Westram d’investir quelque 9 millions de dollars dans les infrastructures (égout et aqueduc) et près de 1 million de dollars (972 800$) dans les parcs et terrains de jeux. De plus, des investissements de 1,7 millions $ sont planifiés dans le réseau routier. Au final, la ville prévoit des investissements de l’ordre de 14,5 millions de dollars dans la qualité de vie des Rosemèroises et des Rosemèrois.

«Notre premier budget permettra à Rosemère de consolider sa position enviable sur l’échiquier municipal grâce à des taxes foncières basses, un ratio d’endettement nettement inférieur à la moyenne et une richesse foncière des plus avantageuse. Avec les citoyens et citoyennes de notre communauté, nous ferons de Rosemère une ville fière, verte et prospère», a conclu Eric Westram.

À surveiller

  • Budget Rosemère 2018
  • Info Travaux
  • Agrile du frêne
  • Crue printanière
  • Défi des villes intelligentes