LE NOUVEAU MILLÉNAIRE

Au début des années 2000, Rosemère compte un peu plus de 13 000 citoyens. Son développement est presque à maturité, avec plus ou moins 700 terrains à construire. On tend maintenant à se tourner vers l’amélioration du patrimoine bâti.

Rosemère vise également à consolider sa position de chef de file en matière environnementale. Elle poursuit son engagement dans plusieurs programmes tels « Une naissance, un arbre », « Rosemère en fleurs » et la « Visite des jardins secrets ». Ses actions et leurs résultats motivent les autres villes de la MRC de Thérèse-De Blainville à emboîter le pas dans une réglementation harmonisée avant-gardiste interdisant l’utilisation de pesticides à des fins esthétiques. En découle une forte sensibilisation des citoyens en faveur des méthodes culturales plus naturelles. Vivre à Rosemère, c’est vivre dans « Une ville en harmonie ».

Textes extraits de la brochure commémorative du 35e anniversaire de la Ville de Rosemère intitulée "Rosemère - Hier et aujourd'hui", rédigée par madame France Lapierre et monsieur Jack Rice et publiée en 1983 par les Services communautaires de la Ville de Rosemère.